Les autres sites en mer

# Arromanches-CourseullesFeu vert de la préfecture de Normandie au complexe éolien de Courseulles-sur-Mer

20minutes17 octobre 2016. Après les recours déposés contre les projets de construction des centrales éoliennes en mer de St Nazaire et de Fécamp, huit associations engagent un recours contre le projet de centrale devant Arromanches et Courseulles, le long des plages du Débarquement.

D-Day Heritage, la Fédération Environnement Durable, Robin des Bois, Vent de Colère, la Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France, Belle Normandie Environnement, et le GRAPE, se sont jointes à l’association Libre Horizon pour déposer un recours contre un projet qui va profaner un cimetière marin où des milliers de soldats ont donné leur vie le 6 juin 1944 pour sauver la France, et qui aura des incidences négatives majeures sur l’environnement, sur la pêche, sur la sécurité maritime, auxquelles s’ajoutent les effets cumulés et transfrontaliers des emprises éoliennes et de leurs installations périphériques sur les écosystèmes, les ressources halieutiques, les mammifères marins, les oiseaux.

Lire le communiqué complet : Communiqué de presse Libre Horizon 17 octobre 2016


# Côte d’Albâtre : Feu vert de la préfecture de Normandie au complexe éolien de Fécamp

Les Petites DallesEn avril (2016), c’est la préfecture de Normandie qui a autorisé le complexe éolien au large de Fécamp : 83 éoliennes d’une hauteur de 175 m sur une superficie de 65 km2 à 13 km de Fécamp, 17 km des Petites Dalles.

Le projet est désormais dans la phase où les associations opposantes peuvent intervenir plus directement. L’association de protection du site des Petites Dalles envisage d’introduire un recours contentieux contre cet arrêté préfectoral.

En savoir plus :  http://france3-regions.francetvinfo.fr/haute-normandie/seine-maritime/pays-de-caux/sassetot-le-mauconduit-76-une-association-defend-un-autre-horizon-que-celui-des-83-eoliennes-1016649.html

# La Baule : Feu vert de la préfecture de Loire-Atlantique au complexe éolien du banc de Guérande

le-port-du-croisic

En mars dernier (2016), la préfecture de Loire-Atlantique a donné son feu vert au complexe éolien sur le banc de Guérande (80 éoliennes à 12 km du littoral).

L’association environnementale PROSIMAR et le collectif Défense De La Mer (DLM) dénoncent cette décision.
« Le début du texte de la décision préfectorale commence par expliquer que c’est « dans le but de réduire les effets de gaz à effet de serre » dans le cadre d’une politique énergétique nationale et européenne.

On sait parfaitement que ce projet, non seulement ne réduira pas la production de gaz à effet de serre mais, au contraire, par son intermittence, il imposera de faire appel à des moyens de production qui font appel à des ressources comme le pétrole, le gaz ou le charbon. Le premier argument est un argument de communication politique et cela n’a rien à voir avec une décision rationnelle et argumentée ».

Lire l’interview d’Alain Doré dans La Baule+ (en page 6). http://www.labauleplus.fr/pdf/2016/mai2016 /files/assets/common/downloads/publication.pdf

Communiqué de Presse des associations qui dénoncent le projet de Courseulles

Libre Horizon et les 53 associations membres de Basse Normandie Environnement (BNE) s’associent dans leur opposition à l’installation de 75 éoliennes en mer à seulement 10 km des plages du Débarquement et des vestiges marins du port artificiel d’Arromanches.
Lire le communiqué de presse qui recense les nombreuses raisons d’être contre ce projet.  http://www.libre-horizon.com/spip.php?article249

COURSEULLES Infographie Ouest FranceLire la contribution de Basse-Normandie Environnement à l’enquête publique pour signifier son opposition radicale aux éoliennes côtières face au port d’Arromanches et aux plages du débarquement.  COURSEULLES Courrier BNE pour le CE

Les projets en mer en France

(Source : France Energies marines)
France énergies Marines