Ils ont dit …

Ponctuation  « S’il y a un truc qu’il faut arrêter tout de suite c’est l’éolien offshore »

Jean-Marc Jancovici, à l’assemblée nationale le 16 mai 2019. L’entretien est mené par Julien Aubert.
« S’il y a un truc qu’il faut arrêter tout de suite c’est l’éolien offshore. L’éolien offshore aujourd’hui, c’est 25 milliards d’euros d’argent public. Avec les 25 milliards d’euros en question, vous avez de quoi payer 6000 euros de prime de conversion du fuel à la pompe à chaleur aux 4 millions de ménages français qui sont chauffés au fuel, qui sont souvent des ruraux, souvent précaires et souvent des gilets jaunes soit dit en passant. » (à 59.40)
https://www.youtube.com/watch?v=Hr9VlAM71O0&feature=share&fbclid=IwAR2N_jJlyFSjdFR3pdX-0RyP17-EGDA_p9wOqf3TAnqbZUvreLf8KajAa1I


Ponctuation  « Tenir compte des flux marchands, ainsi que de la biodiversité »

Xavier Bertrand, Président des Hauts-de-France au lendemain des Assises de la Transition énergétique organisées à Dunkerque du 22 au 24 janvier 2019
« Expliquez-moi pourquoi dans certains pays on se dirige plutôt vers de l’éolien flottant ? C’est plus cher ? Eh bien la rentabilité sera pour plus tard… Pour l’éolien en mer, il est facile de régler les contingences tout de suite ! D’abord avec les pêcheurs, qui demandent simplement que celles-ci soient installées hors des zones de pêche. Dans cet espace maritime, il faut enfin tenir compte des flux marchands, ainsi que de la biodiversité. »
https://lenergeek.com/2019/02/12/xavier-bertrand-eoliennes-nucleaire/


Ponctuation  « S’il n’y a plus de biodiversité, il n’y a plus de pêcheurs »

Olivier Becquet, Comité régional des pêches de Normandie, 19 janvier 2018
« Si ce gouvernement est droit dans ses bottes, il abandonnera le projet, comme à Notre-Dame-des-Landes, ou du moins il le déplacera, comme nous le demandons. La biodiversité doit primer sur l’industrie, même celle de l’énergie dite propre. On sait que les éoliennes porteront atteinte au milieu marin. Et s’il n’y a plus de biodiversité, il n’y a plus de pêcheurs ».


Ponctuation  « Pour les éoliennes, je pleure »

Yann Queffélec, écrivain, septembre 2016
« Je me rappelle l’époque ou lorsqu’on retournait une seule pierre à marée basse dans une ile ou le long du littoral, on était sévèrement puni, et c’est une infraction devant la loi parce qu’on détruisait son écologie si on ne remettait pas le caillou au bon endroit, dans sa souille d’origine. Avec les éoliennes, on n’en a strictement rien à fiche, on se contente de trouver que ça a l’air propre et que c’est tout blanc dans le paysage, alors que c’est monstrueusement destructeur encore une fois d’écologie. »

« POUR SAUVER NOTRE PEAU, IL FAUT SAUVER LA PEAU DES MERS », extrait de la vidéo d’un long entretien accordé à France3 en septembre 2016 https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/situ-speciale-economie-maritime-yann-queffelec-livre-son-ressenti-sur-la-vie-dans-les-ports-1080125.html


Ponctuation  « La concertation autour du choix de la zone est essentielle »

Virginie Schwarz, Direction générale de l’énergie et du climat, 20 novembre 2017
« La concertation autour du choix de la zone est essentielle, car une fois que l’appel d’offres est lancé, la zone est figée. Il est nécessaire que l’État mène des études et le débat public en amont, pour aller ensuite vers un déroulement plus serein du projet. »


Ponctuation  « Le soutien total aux 6 parcs éoliens en mer représente 40 Md€ sur 20 ans, pour une capacité de 3 GW. Cette somme pourrait financer 60 GW de solaire »

Jean-François Carenco, Président de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), 18 octobre 2017, lors d’une conférence organisée par Equilibre des énergies
« Le soutien total aux six parcs éoliens en mer représente 40 Md€ sur vingt ans, pour une capacité de 3 GW. Cette somme pourrait financer 60 GW de solaire ou 40/48ème du Grand carénage d’EDF. »
https://www.actu-environnement.com/dit-aujourdhui/691.html


Ponctuation  « du vent …  »

Yann Queffélec, Désirable, Le Cherche-Midi, 2014 
« Une bonne bouille d’éolienne, c’est ça dont le public a besoin… Ils ont aimé la locomotive à vapeur, cette machine de crasse et de boucan, ils aimeront la bonne mère Eolia. A vous d’en faire un totem bon enfant, un menhir de grâce aux ailes profuses, jamais lasses de tourner, de faire de l’or avec du vent ».


Ponctuation  « La biodiversité alimente notre potentiel touristique »

Loïg Chesnais-Girard, Président de la région Bretagne, 22 septembre 2017
« La biodiversité alimente notre potentiel touristique. C’est un véritable enjeu de développement et d’attractivité de la Bretagne. Ce site (le cap Fréhel) en est un exemple remarquable. Sa reconquête participe à notre image et derrière, à l’économie. »
http://www.letelegramme.fr/cotesarmor/biodiversite-le-nouveau-cap-frehel-24-09-2017-11675441.php#rszibhH4ZKJYiFMF.99


Ponctuation  « avec le vent de la baie de Saint-Brieuc dans les Côtes d’Armor, sur l’endroit de pêche des coquilles Saint-Jacques et près du cap Fréhel ce n’est ni économique, ni visuellement acceptable »

Loïk Le Floch-Prigent, Le mix énergétique et les moulins de Barbegal, septembre 2017
« Comme beaucoup de personnes originaires du bord de mer ou riverains de fleuves ou rivières, tandis que le vent et le soleil donnent lieu à une profusion d’argent et de réalisations, je suis malheureux de ne pas voir plus de travaux et de réalisations autour de l’énergie des courants des mers ou des fleuves. En particulier, chacun le sait, je suis très réticent à l’égard des éoliennes en mer dont on nous promet l’installation près de nos rivages. Ces programmes pour nous sont suicidaires parce qu’ils mobilisent des compagnies qui ne sont pas nationales et qu’ils sont engagés à partie d’un prix de l’électricité garanti qui est au-delà de nos possibilité financières (environ 4 fois le prix de l’électricité nucléaire). Cela ne veut pas dire que c’est une voie sans issue, et c’est aux allemands de Hambourg et aux écossais d’Aberdeen de me dire si cela peut marcher chez eux, mais avec le vent de la baie de Saint-Brieuc dans les Côtes d’Armor, sur l’endroit de pêche des coquilles Saint-Jacques et près du cap Fréhel ce n’est ni économique, ni visuellement acceptable. »
http://loikleflochprigent.com/?p=524 


Ponctuation  « et tellement plus encore ! »

World Oceans Day, Site des Nations unies, juin 2017
« Les océans régulent le climat, nourrissent des millions de personnes chaque année, produisent de l’oxygène, sont l’habitat d’un incroyable ensemble de faune et de flore, nous fournissent des médicaments importants, et tellement plus encore ! »
http://www.un.org/fr/events/oceansday/


Ponctuation  « on pourrait lui demander (Siemens) un bilan de l’expérience allemande et connaitre son point de vue sur les vents … en baie de Saint-Brieuc dans les Côtes d’Armor, non ? »

Loïk Le Floch-Prigent, Les mirages de l’éolien offshore, avril 2016
« AREVA qui avait été retenue pour trois champs et qui s’installait sur un polder en rade de Brest , a fusionné avec l’espagnol Gamesa qui a été racheté par l’Allemand Siemens … Il se trouve que Siemens est le maitre d’œuvre du programme allemand qui pose tant de problèmes à l’Europe électrique, on pourrait lui demander un bilan de l’expérience allemande et connaitre son point de vue sur les vents … en baie de Saint-Brieuc dans les Cotes d’Armor, non ? Ce ne serait pas idiot, au moins ils sont experts ! On pourrait ainsi savoir si le programme envisagé par AREVA a un sens, et tout le monde pourrait faire des économies ! Pourquoi payer plus en France qu’en Allemagne, et est-il nécessaire de faire les mêmes erreurs …ou d’autres. »
http://loikleflochprigent.com/?p=208&


Ponctuation  « Les éoliennes, ce sont les moulins à vent du Moyen Âge »

Michel Serres, Extraits d’un entretien au JDD le 2 avril 2011, après le tsunami du 11 mars
« Il y a d’abord la question de l’énergie. Il y a aussi l’urgence de limiter les émissions de monoxyde de carbone. Pour le moment, l’énergie nucléaire est la plus propre. (…) Merkel a arrêté les centrales nucléaires allemandes, mais elle a besoin des voix des Verts. C’est une réaction politique. Si demain matin il y a un débat sur le nucléaire, ce sera un bouc émissaire évident. (…) Pour le moment, on n’a pas de solution de rechange au nucléaire. On peut tout arrêter, mais on revient à la bougie. (…) Les éoliennes, ce sont les moulins à vent du Moyen Âge. »
https://www.lejdd.fr/International/Michel-Serres-293539-3109667


Ponctuation  « Ce sont des énergies intermittentes […] Résultat des courses, on va payer 3 fois »

Gérard Mestrallet, président de GDF–SUEZ, dans L’Usine Nouvelle, 8 juin 2011
« Ce sont des énergies intermittentes qui vont nécessiter de grandes capacités de réserves qui vont reposer sur le gaz naturel […] Résultat des courses, on va payer trois fois. D’abord parce qu’il faudra construire deux systèmes (éolien–gaz) […]. Deuxièmement, il faudra subventionner les éoliennes, et troisièmement, les turbines gaz vont fonctionner seulement 70% du temps et donc le coût en capital du mégawattheure va être augmenté à due concurrence. Donc je pense qu’il faut bien réfléchir avant de vouloir s’engager trop massivement dans des productions intermittentes de renouvelables. »


Ponctuation  « Ces lobbys (de l’éolien) ont réussi à dresser des écologistes contre les éoliennes »

Nicolas Hulot, interviewé par Le Figaro Magazine, 20 octobre 2007
LFM. Récemment, un collectif d’associations, s’est réuni à Paris pour manifester contre les éoliennes. NH « Ils ont souvent de bonnes raisons. Le lobby des éoliennes, souvent proche de celui du nucléaire, a bien fonctionné en proposant aux maires des petites communes de nouvelles recettes. Ils ont installé des éoliennes en dépit du bon sens. Des champs d’éoliennes dans des friches industrielles ne choqueront personne. Mais lorsqu’on sacrifie des paysages magnifiques, je comprends qu’il y ait des réactions. Ces lobbys ont réussi à dresser des écologistes contre les éoliennes. »